A forum where idiots are not censored

Lease this WebApp and get rid of the ads.
Koozil
Pignale
Mon Jun 16, 2003 16:51
172.182.203.104

Pignale est une puce mégalo, une brêle imberbe qui prend la pose devant la glace, un "touche-à-tout / n'entrave-rien", un wannabe chronique et pitoyable, le Bernard Montiel du web, un fadissime rigolo qui dépeint son petit opportunisme médiatique en éclectisme choisi, bref un flirt mal assumé avec le médiocre, un pantin figurant qui s' autocélèbre afin d'être sûr que quelqu'un le fasse (dix contre un que l'hilarant article à lui consacré sur Notsobad est de lui-même, un régal d'autocomplaisance plouc).

Lu quelques unes de ses ratures, à la suite du bouquin de Lindenberg ; Pignale disait faire partie des "gens qui ont encore des idées, des enthousiasmes et le capital d'innocence indispensable à la créativité", mais se révélait surtout comme une anecdotique et affligeante sécrétion gluante du consensus flasque qui réunit les cortèges des droitdel'hommistes incultes, des pétitionnaires pavloviens, des zélés thuriféraires d'une conception fade et superficielle de la démocratie, des wannabe artistes érigeant les activités d’éveil de maternelle en proposition conceptuelle, et des "jeunes-et-fringants-premiers-romanciers" à névroses light et à conscience politique 0 %, bref une banale tanche qui se veut, ELLE, démocrate, "sans problèmes psychologique et apte à créer du beau (sic)". Sans problème psychologique, un esprit vain dans un corps sain. C'est beau, c'est lisse, c'est propre et ça sent bon.

La rencontre entre la subversion de Michel Drucker et l'esthétique Yves Rocher.

On parlerait de cette burne au JT de Claire Chazal ou sur CNN que ça n'y changerait absolument rien, y a des fatalités contre lesquelles on peut pas lutter.

Du reste, j'ai un mépris assez copieux pour ceux qui se disent "artistes" et peuvent s'enorgueillir d'un papier de complaisance dans Libé.

Click here to receive daily updates
Which does not mean they are tolerated