Lease this WebApp and get rid of the ads.
Lac&Cu
les RAISONS d'une PASSION
Fri Apr 2, 2004 07:35
81.66.61.220 (XFF: 81.64.125.246)

Enquête sur les traces du saint lévrier


LE MONDE DES LIVRES | 01.04.04 | 18h48

Une oeuvre majeure de l'anthropologie historique autour du culte à Guinefort, un chien légendaire vénéré jusqu'au XIXe siècle par les habitants de la Dombes, qui lui prêtaient le pouvoir de guérir les enfants.

LE SAINT LÉVRIER - Guinefort, guérisseur d'enfants depuis le XIIIe siècle de Jean-Claude Schmitt. Nouvelle édition augmentée, Flammarion, "Champs", 282 p., 10,20 €.
Assurément le christianisme ne pouvait tolérer que l'on rende un culte à un chien - aussi vertueux soit-il - comme à un saint. A deux reprises au moins, au XIIIe et au XIXe siècle, l'intervention inquiète de l'Eglise a laissé des traces, dont Jean-Claude Schmitt a fait son miel pour conduire une enquête modèle sur la légende d'un saint lévrier et les rites d'un bois de la Dombes (au nord de Lyon) qui l'ont accompagnée.
Paru en 1979, le livre est une oeuvre majeure de l'anthropologie historique alors conquérante. Les échanges entre sciences humaines se multiplient et l'histoire se trouve ainsi fécondée par les apports de l'anthropologie et du structuralisme. Jean-Claude Schmitt l'a rappelé depuis, cette anthropologie historique participe d'évolutions d'ensemble qui conduisent à porter un intérêt plus grand aux cultures extra-occidentales et une attention accrue aux sociétés européennes traditionnelles, notamment la paysannerie, qui semblent s'effacer avec l'industrialisation et l'urbanisation. Souvent méprisée, la "religion populaire" devient un objet d'étude légitime. Pour cerner la légende et le rite du lévrier guérisseur, l'historien fait ainsi appel, avec une grande dextérité, à tous les outils disponibles : histoire sociale, analyse structurale, ethnologie, archéologie... Même si l'historiographie a connu, depuis, de belles avancées sur plusieurs thèmes qui parcourent le volume, tels l!
'opposition entre cultures savante et folklorique ou l'histoire médiévale de l'enfance, Le Saint Lévrier reste passionnant à lire, ici complété d'une préface et des résultats de l'archéologie postérieurs à l'édition princeps.
CROYANCE AUX CHANGELINS
Le point de départ de l'enquête est un récit exemplaire du dominicain Etienne de Bourbon (mi-XIIIe siècle), qui, au cours de ses pérégrinations d'inquisiteur, a rencontré une pratique "superstitieuse" inadmissible, à laquelle il tenta de mettre un terme. Dans un bois, des mères, principalement, se rendaient sur le tombeau supposé d'un lévrier pour rendre la santé à leurs enfants en accomplissant un rituel précis qui illustre la croyance aux changelins, des enfants issus de démons ou de faunes substitués aux enfants des hommes. Le rite devait obliger les faunes à reprendre leur progéniture pour restituer l'enfant véritable en bonne santé. L'enfant malingre qui n'en réchappait pas ne pouvait être qu'un changelin.
Les pouvoirs du lévrier étaient soutenus par une légende, dont Jean-Claude Schmitt a recensé toutes les versions et variations. Pour faire bref, disons que le lévrier fut tué par son maître, un seigneur, à la suite d'une méprise. Découvrant une scène de désordre et des traînées de sang autour du berceau de son enfant, le chevalier avait cru le chien responsable de la mort de son fils. En réalité, l'animal avait protégé ce dernier - de fait indemne - de l'attaque d'un serpent. Le château du seigneur disparut par la suite et le culte du lévrier fidèle se déroula sur les lieux mêmes, comme en une substitution vengeresse. La genèse de ce récit légendaire se comprend, explique l'historien, dans un contexte d'opposition aux seigneurs de la région. Le nom que les paysans attribuèrent au lévrier, "Guinefort", oblige, lui, à l'élargissement de l'enquête. Guinefort est, en effet, un saint martyr (homme), dont le culte est attesté en plusieurs lieux, et en particulier à Pavie. Les rése!
aux clunisiens l'ont sans doute fait connaître dans la Dombes.
PÉRENNITÉ DU RITE
L'étude d'un médiéviste aurait pu s'arrêter là, mais l'ambition de Jean-Claude Schmitt dépassait les limites disciplinaires. A l'aide d'un travail de terrain et d'une plongée dans les textes du XIXe siècle, l'historien montre la pérennité du rite, avec des constantes (la permanence du lieu) et des évolutions (dans l'interprétation du rite) jusqu'au moment où, autour de la première guerre mondiale, la "culture folklorique" tend à se désagréger.
Outre une portée historiographique incontestable, marquée par de nombreuses traductions, le saint lévrier a suscité des oeuvres diverses, d'une installation à une fiction contestée, et influencé, aussi, l'identité locale. C'est une belle réussite pour un chercheur qui se fit alors "tout à la fois historien, ethnologue, archéologue, pour rencontrer des hommes et des femmes avides de découvrir leur propre histoire, dont certains, parmi les plus âgés, avaient même été portés enfants sur la tombe présumée de saint Guinefort"...
Nicolas Offenstadt
Jean-Claude Schmitt collabore au "Monde des livres".
. ARTICLE PARU DANS L'EDITION DU 02.04.04

    • y a pas qu'en Norvège, hhein !une constipatrice du XVIIIe, Sun Mar 13 13:55
      vendredi 11 mars 2005, 21h33 Les aînés norvégiens seraient plus intelligents OSLO (Reuters) - Les premiers-nés des familles norvégiennes bénéficient d'une meilleure instruction et connaissent plus de ... more
    • hin ?Encrasseuf, Thu Aug 5 06:44
      mardi 3 aout 2004, 10h21 Deux hippopotames en vadrouille ont terrorisé des pêcheurs sibériens éméchés MOSCOU (AFP) - Deux hippopotames qui ont réussi à franchir la clôture d'un zoo dans la région... more
      • Re: hin ?Anonymous, Fri Aug 6 13:17
        el conejo gordo move su nadiz.
        • deuzoGilbert G., Thu Sep 9 17:53
          mercredi 8 septembre 2004, 21h50 Un basset bat le record du monde de longueur d'oreilles FULDA, Allemagne (Reuters) - Un basset de la ville de Fulda, dans le centre de l'Allemagne, a pris place dans... more
          • chat transgéniqueMick, Sat Nov 20 00:21
            ouais. et hypoallergénique en plus. un peu.
            • ouuuuiPicoretteuf, Tue Jan 18 18:44
              Jacapet. Ouuuui.
              • Attention !JBG Herta, Wed Aug 17 06:51
                Hier j'ai voulu passer la journée comme poudi, à chialer en bouffant de la saucisse sèche. J'ai trouvé que c'était vraiment dégueulasse, avec de gros bouts tout durs. En fait, c'était une saucisse... more
  • Click here to receive daily updates