Lease this WebApp and get rid of the ads.
edmond13000
21 jours
Fri Jan 19, 2018 10:06
78.236.10.70

Quelques mois auparavant, lors de la soirée du Nouvel An, j'avais fait la connaissance de Kim, une ravissante jeune femme d'origine indonésienne. J'avais été immédiatement séduit. Elle était jolie, fine et gracieuse et possédait tous les attributs qui font le charme féminin. Très sensibles à certains d'entre eux, j'avais été frappé par la rare beauté de ses extrémités. Elle avait d'adorables petites mains tellement fines qu'elles me paraissaient fragiles. Je fus tout autant impressionné par ses pieds qu'elle avait chaussé pour l'occasion d'une paire de sandales à talons aux brides si fines qu'on en aurait cru que ses pieds étaient nus. J'en remarquais tout autant leur petitesse, que l'exceptionnelle grâce de la cambrure. Et quant à ses petits orteils fins, je ne peux employer qu'un seul qualificatif : émouvants.
Je ne sus pas immédiatement pourquoi Kim était venue vers moi alors qu'il y avait de bien plus attirants jeunes hommes autour d'elle. Elle s'était mise à côté de moi pendant le repas et nous avions longuement parlé sans qu'elle donne le moindre signe de lassitude. E lorsque je lui avais dit que j'étais un piètre danseur, elle m'avait affirmé que cela ne l'empêcherait pas de passer une bonne soirée. Elle avait même ajouté : "je ne suis pas venue pour danser mais pour passer un bon moment et ma cheville ne s'en portera que mieux!"!
Même si Kim, virevoltant sur ses talons avec aisance, ne m'avait pas donné l'impression de souffrir d'une cheville, elle éveilla ma curiosité et je m'enquis de la questionner sur sa cheville, alors qu'assise face à moi les jambes croisées, elle passait ses doigts sur sa malléole dans un mouvement de va et viens.
"Je ne sais pas ce qui se passe depuis quelques semaines, mais j'ai tendance à me tordre la cheville gauche même sur du plat" dit-elle. Je lui évoquai les possibles séquelles d'une entorse ancienne. "Oh, non! Je ne me suis jamais foulée la cheville, même quand j'étais ado. Remarquez que j'aurais bien aimé parce que gamine, j'avais une envie folle d'en avoir pour faire comme mes copines!" ajouta-t'elle en riant. Sur un ton badin, je lui demandais si cette envie lui était restée. A ma grande surprise, l'alcool aidant sans doute, elle me répondit "Pas vraiment!".
On en resta là sur ce chapitre et la soirée se poursuivit jusqu'aux petites heures du matin. Kim accepta que je la raccompagne jusqu

Click here to receive daily updates